34, Rue Etienne Dolet

75020 PARIS

Cabinet d´ostéopathie à Paris 20.

Tarifs

Osteopathie en Entreprise : Vous pouvez me contacter (Tarifs, Disponibilités,...). Je me déplace en voiture avec ma table et tout le matériel dont j´ai besoin, il me faut seulement une petite salle pour consulter.

Consultations au cabinet : 60€ (50€ pour les enfants de moins de 3 ans)

Consultations à domicile : 70€ (60€ pour les enfants de moins de 3 ans)

Durée d´une séance

Entre 45 minutes et 1 heure.

Informations complémentaires

De nombreuses mutuelles remboursent une partie ou la totalité des honoraires d'une consultation. Le montant peut varier en fonction des mutuelles et des contrats souscrits. Mutuelles qui remboursent l’ostéopathie: En savoir plus

*Règlement par chèque ou espèces.

Déroulement d'une séance d´ostéopathie

1ère Partie: Interrogatoire

L'Ostéopathe pose des questions au patient pour :

- Lui faire tout d’abord préciser son motif de consultation.

- Pour connaître ses antécédents médicaux (traumatismes, opérations chirurgicales...) afin de comprendre comment le corps du patient essaie de s'auto réguler, comment il fonctionne…

Toutes ces questions vont aiguiller l'Ostéopathe dans sa recherche de la cause de votre douleur. La 1ère séance est en général plus longue car l'osthéopathe ne vous connaît pas encore. 

 

2ème Partie: Début de séance

L'Ostéopathe commence son examen clinique. Il observe le corps du patient lorsqu'il est debout, assis, allongé sur la table puis effectue ses  tests ostéopathiques. Cette série de tests débouche sur le traitement proprement dit (manipulations, mobilisations de structures précises) à l'aide de techniques aussi bien crâniennes, viscérales, musculaires qu'articulaires.

Techniques Fonctionnelles

Elles permettent au thérapeute, avec l’aide du sujet, de mobiliser les tissus (muscles, articulations, liquides, membranes, etc.) et d’induire un état de relâchement suffisant pour permettre l’autocorrection d’une lésion.

Techniques Viscérales

Elles ont pour objectif de redonner le maximum de mobilité aux viscères (intestin, foie, rate, poumon, etc.). Ceux-ci seraient en lien avec certains symptômes de troubles fonctionnels.

Techniques Structurelles

Elles demandent d’appliquer une certaine impulsion sur une structure, cette fois pour « s’opposer » à la lésion (pour libérer une vertèbre qui ne bouge plus, par exemple). Parfois désagréables, mais pas douloureuses, elles peuvent provoquer un craquement (bien que le craquement n’indique pas que la manipulation soit réussie).

Techniques Crâniennes

Elles sont très subtiles et pourraient ressembler à une simple imposition des mains. Il s’agit de très légers mouvements qui permettraient de rétablir la délicate mobilité des os du crâne et d’agir sur le mouvement respiratoire primaire. Celle-ci s’attache exclusivement au fluide céphalo-rachidien et aux membranes qui entourent et protègent le cerveau et la moelle épinière.